Entretien de Myriam Ponzo avec Roger Pascault édité chez Rebelle Editions

 Myriam Ponzo - PLUME ZEN

Myriam : Depuis que j'ai lu le Sycomore (qui sortira en 2016 chez Rebelle), l'envie m'a reprise pour interviewer les auteurs ! Normal, c'est un livre excellent, drôle et au suspens insoutenable, tellement que cela en est honteux !

C'est parti pour faire la connaissance de Roger Pascault !

Myriam : Des flics, des tueurs, des parrains mafieux, un humour décapant et décalé que j'ai adoré, du suspens comme dans les James Bond, mais du sentiment et de l'humain dans tes livres. C'est ce que je retiens. Pourquoi cet univers mafieux ? Un sujet qui te touche ou simplement un prétexte pour tes histoires ?

Roger : C'est simplement un univers qui, très jeune, m'a emballé, surtout l'espionnage,et qui a été un prétexte associé à ma vie professionnelle à écrire des romans. Mais il faut savoir, que j'en ai écrit deux qui sortiront après le Sycomore où il n'y a pas d'espionnage ou de vilain mafieux .

Myriam : Apparemment, écrire est devenu pour toi une vraie passion puisque tu en es à ton 4ème livre. Les deux premiers sortis étant des succès. Je sais que le Sycomore en sera un et tu es déjà sur le 4ème ! Comment t'es venu l'idée d'écrire le premier ?

Roger : L'idée d'écrire mon premier roman est venu d'un pari avec Dominique (mon épouse). En Russie où nous étions expatriés elle lisait beaucoup de romans (thrillers), et là tout bêtement je lui ai dit , dès ma retraite je t'en écrirai un. Pari tenu pari gagné. Quand j'écris un bouquin, je le fais que pour Dominique et cela tu l'as bien compris. Elle est mon premier comité de lecture. Si elle ne l'aime pas il restera dans un tiroir. Mais elle les a tous aimé. Mais la chose la plus incroyable et que lorsque je commence un roman, je peux t'assurer à la première ligne que je ne sais pas ce que je vais écrire. Je créé au fur à mesure des personnages, et la nuit ils continuent de vivre leur vie dans ma tête et le matin je n'ai plus qu'à écrire.

Myriam : Une de tes passions étant la magie où tu excelles (c'est agaçant que tu sois aussi doué ! Lol). Penses-tu un jour écrire une histoire où il en serait question ?

Roger : Pour la magie, j'ai en tête d'écrire un roman dont le titre sera "Le magicien du diable "
Myriam : A-t-il été facile de trouver un éditeur sérieux ?

Roger : Trouvé un éditeur ce n'est pas facile, et moi je n'aime pas chercher. J'ai donc commencé en compte d'auteur avec les Editions Théles avec La quadrature du cercle .repris ensuite par Rebelle. Théles a mis la clé sous la porte. J'ai eu un autre éditeur en Suisse " La plume noire " que j'ai laissé tomber. Mais c'est vrai que que le monde de l'édition est une vrai jungle et moi je suis fainéant pour chercher des éditeurs.

Pour les prochains romans: Le Sycomore est programmé en septembre 2016. Derrière un roman " Dernière Enquête" pour 2017. Puis mon dernier " La disparue du Gévaudan " pas encore signé de contrat. pour 2018 probablement. 

Myriam : Qu'est-ce qui t'énerve le plus ?
Roger : Ce qui m'énerve le plus je n'en sais rien. Peut être la bêtise humaine.

Myriam : Tu es thé ou café ?
Roger : Pour Thé ou café, Il fut un temps quand j'étais prof d'Arts Martiaux je buvais beaucoup de thé au Jasmin avec mes asiatiques et mes initiés. Donc je suis plutôt thé mais aujourd'hui modérément. Le déca ne me déplaît pas.

Myriam : Polar ou Proust ? Que lis-tu ?
Roger : Je suis polar.

Myriam : Quels sont tes rapports à tes lecteurs ?
Roger : Mes rapports avec mes lecteurs sont excellents.

Myriam : As-tu des auteurs préférés ? Ou es-tu du genre à n'avoir aucun à priori et à lire quelque chose juste sur un coup d'inspiration ?
Roger : Quelques auteurs préférés : Mary Higgins Clark, Harlan Coben, Brigitte Baumont, et quelques auteurs de chez Rebellle qui ont du talent et d'autres..Mais mon choix est quand même au coup de cœur.

Myriam : Si tu avais une baguette magique, à quoi te servirait-elle ?
Roger : Si j'avais une baguette magique j'en profiterais pour faire le bien autour de moi et d'arrêter ces guerres stupides..

Myriam : Quel temps fait-il chez toi aujourd'hui ?
Roger : Aujourd'hui le temps est couvert mais le printemps commence à montrer le bout de son nez. Mes magnolias sont en fleurs. 

Myriam : Pour écrire, quel est ton élément essentiel ?
Roger : Pour écrire, mon élément essentiel est ma mémoire. Quand je voyage, mon esprit enregistre les paysages, des rencontres, des situations, et mon imagination fait le reste au moment voulu. Pour mon dernier roman " La disparue du Gévaudan " je préfère garder encore le mystère car il sortira s'il est prit par Rebelle qu'en 2018 ! A moins que je l'édite ailleurs. Mais bon j'en attend aucune gloire, que du plaisir d'écrire.

Myriam : Tu es rayonnant, quel est ton secret ?(bon, faut pas oublier que j'ai surtout un public féminin que la question taraude pas mal ! Mais bon, j'ai dans l'idée que ta recette magique commencerait un peu par la lettre D...)
Roger : Tu veux connaitre mon secret de ma bonne humeur, c'est tout simplement que depuis mon enfance, j'ai considéré la vie comme un jeu et j'ai toujours été positif. Pas facile d'expliquer ce phénomène en quelques mots. Je suis en fait un loup solitaire où une seule personne est entrée dans mon univers c'est effectivement Dominique (son épouse). On est comme des gosses on s'amuse de tout. Mais le plus important, est le respect de l'autre. Nous considérons chaque début de journée comme étant le premier de notre vie. Et cela dure depuis 47 ans.

Myriam : Il me reste à te remercier et te dire bonne journée ! Et toi, que me dis-tu ?
Roger : Bises !

En-tête

La quadrature du cercle des pourris chez Rebelle Editions novembre 2014.         

Synopsis:

Un Russe, un détective privé et un agent membre de la DGSE, sont découverts devant le commissariat du 17è arrondissement de Paris. La découverte est macabre, et le commissaire responsable des lieux a disparu. L'affaire est hautement médiatique, le ministère de l'Intérieur dépêche Éric Bern, un coordinateur spécial pour gérer les différentes unités de la police. Très vite, cette enquête prend une dimension inquiétante, où sont mêlés chantage, kidnapping et espionnage.

Le ministère de l'Intérieur a ordonné que cette affaire soit résolue en trois jours.      

En-tête

Le triangle de l'empire du crime chez Rebelle Editions septembre 2015.  

Synopsis: 

Jacques Xavier, ingénieur en aéronautique expatrié en Chine, est retrouvé assassiné dans une chambre d'hôtel à X'ian. Quelque temps après, la société qui l'emploie reçoit une demande de rançon de deux cents millions d'euros en échange d'une clé USB contenant les secrets industriels de son nouvel avion militaire français. En parallèle, le service du contre-espionnage constate un important trafic d'armes avec des bombes chimiques qui transite dans une région de Chine destiné à l'armée syrienne. Entre le meurtre de Jacques Xavier et le trafic d'armes, le ministère de l'Intérieur dépêche le colonel Éric Bern spécialiste de la Chine pour démêler ces deux affaires.

   L'enquête démarre sur les chapeaux de roues à Paris avec des décès inexpliqués menant Éric Bern jusqu'en Chine.  Il devra faire face à un redoutable adversaire, chef des triades de la mafia chinoise du nom de Zhao et à sa magnifique associée Heijing aussi envoûtante que démoniaque prête à torturer et à tuer pour le plaisir. Pour boucler le tout, il devra collaborer avec la chef des services secrets chinois, une femme sans pitié...

   Plongé en Chine profonde, Bern devra faire face à une multitude d'évènements à rebondissements qui le conduiront à utiliser tous les moyens pour ne pas se laisser broyer dans le triangle de l'empire du crime. 

En-tête

Le Sycomore ( Sueurs froides à Sotchi ) Nouveau Roman. chez Rebelle Editions septembre 2016.  

Synopsis :

Un géophysicien expert dans la fracturation hydraulique est prêt à divulguer lors d'une conférence à New York le résultat de ses recherches. Il est retrouvé assassiné dans son appartement à Paris, gisant près de lui son présumé meurtrier un sans-abri, mais le disque dur comportant les recherches du scientifique a disparu. Les premières investigations montrent que la mafia russe n'est pas étrangère à l'affaire. L'enquête est confiée au colonel Éric Bern entouré d'un duo de choc sous couvert de la DGSE et de la criminelle. Ils seront plongés au cœur de la Russie où la mafia rouge essaiera de les broyer au travers d'un funeste projet, celui d'un effroyable attentat le plus sanglant que la Russie n'ait jamais connu.                                

Dernière Enquête : Sera édité chez Rebelle Editions.

Synopsis

André, commissaire de police à la retraite, tombe par hasard sur un manuscrit destiné à la destruction. A la lecture du roman, il est très vite troublé par des similitudes et des détails inédits sur une de ses premières enquêtes cinquante ans auparavant sur le décès suspect de deux vieilles dames. Pour André, il s'agissait d'un double homicide, mais par manque de preuves les deux affaires avaient été classées. Dans un état obsessionel, André décide de retrouver l'auteur du manuscrit, mais ne donne plus signe de vie à sa fille Hélène. 

Dans cette histoire à rebondissements où se côtoient meurtre, trahison et machination, les portes de la vengeance s'ouvriront pour se refermer sur un abîme sans fond.